Le rap depuis 2000

Contexte

Off Productions veut produire un documentaire format 52 minutes sur l'évolution du rap depuis 2000.


Faire une relation entre l'évolution du rap et les sorties récentes chez les artistes Universal, notamment le live d'Alonzo au Dome.

Sorties Fin d'année Universal

SHAY : Semaine 31 octobre (ALBUM)

KALASH CRIMINEL : Semaine 24 octobre (ALBUM)

DOSSEH : Semaine 31 octobre (ALBUM)

NEKFEU (ALBUM)

ALONZO (LIVE)

LYNA MAYHEM : Semaine 28 novembre (ALBUM)

KAARIS : Debut Decembre ?  (ALBUM)

GHETTO PHENOMENE : Semaine 21 novembre  (ALBUM)

Construction Documentaire

Le rap aujourd'hui c'est ça => Les sorties Universal

Pour en arriver là nous sommes passés par Hip Hop => Rap Conscient (dénonciateur) => Rap Underground => Rap Hardcore => Rap Divertissant / Comique => TRAP

Construction Documentaire : Idée 2

Le rap aujourd'hui c'est ça => Les sorties Universal

Il est source de nouveaux genres de rap :

Cloud Rap / TRAP / Rap & B / ...

Diffusion

SOIREE SPECIALE RAP 


Documentaire "Le rap depuis 2000" 

SORTIES : 2000

Lunatic – Mauvais Œil

Kheops – Sad Hill Impact

Le Rat Luciano – Mode de Vie…Béton Style

Assassin – Touche d’Espoir

Fabe – La Rage de Dire

Disiz – Le Poisson Rouge

Scred Connexion – Scred Selexion 99/2000

Manu Key – Manuscrit

Busta Flex – Sexe, Violence, Rap et Flooze

Expression Direkt – Wesh On Écoute ou Quoi ?

SORTIES : 2001

Akhenaton – Sol Invictus

Freeman – Mars Eyes

Fonky Family – Art de Rue

Rocé – Top Départ

Oxmo Puccino – L’Amour Est Mort

Chiens de Paille – Mille et Un Fantômes

Kery James – Si C’était à Refaire

Snipers – Du Rire Aux Larmes

Saïan Supa Crew – X Raisons

La Caution – Asphalte Hurlante

Triptik – Microphonorama

MC Solaar – Cinquième As

Suprême NTM – Le Clash (remix BOSS & IV My People)

Scred Connexion – Du Mal à s’Confier

Karlito – Contenu Sous Pression

Salif – Tous Ensemble Chacun pour Soi

Rohff – La Vie Avant la Mort

Hocus Pocus – Acoustic Hip Hop Quintet

SORTIES : 2002

Akhenaton – Black Album

La Rumeur – L’Ombre sur La Mesure

Booba – Temps Mort

TTC – Ceci n’est pas un Disque

L’Armée des 12 – Cadavre Exquis

Psy4 de la Rime – Block Party

Ärsenik – Quelque chose a survécu…

Hocus Pocus – Acoustic HipHop Quintet

Sat – Dans Mon Monde

Les Sages Poètes de la Rue – Après l’Orage

113 – 113 Fout la Merde

Le 3ème Œil – Avec le Cœur ou Rien

Busta Flex – Éclipse

Expression Direkt – D.Terminé

Gasoline – A Journey Into Abstract Hip Hop

SORTIES : 2003

Stupeflip – Stupeflip

IAM – Revoir un Printemps

Mafia K’1 Fry – La Cerise sur le Ghetto

Svinkels – Bons Pour l’Asile

ATK – Oxygène Vol. 1

MC Solaar – Mach 6

113 – Dans l’Urgence (réédition de 113 Fout la Merde)

Triptik – TR-303

Sniper – Gravé Dans la Roche

Diam’s – Brut de Femme

Hi-Fi – Rien à Perdre Rien à Prouver

SORTIES : 2004

Kool Shen – Dernier Round

Booba – Panthéon

Oxmo Puccino – Le Cactus de Sibérie

Klub des Loosers – Vive la Vie

Chiens de Paille – Sincèrement

La Rumeur – Regain de Tension

Kery James – Savoir et Vivre Ensemble

Manu Key – Prolifique vol.1

Médine – 11 septembre, récit du 11ème jour

Rohff – La Fierté des Nôtres

ATK – Oxygène vol.2

Freedy K – L’Onction

Grems – Algèbre

La Boussole – Le Savoir Est une Arme

TSR Crew – Faut Qu’on Taille

Expression Direkt – X Sessions

SORTIES : 2005

Stupeflip – Stup Religion

Hocus Pocus – 73 Touches

Ali – Chaos et Harmonie

Sinik – La Main Sur le Cœur

Saïan Supa Crew – Hold Up

La Caution – Peine de Maures

Kery James – Ma Vérité

Hugo TSR – La Bombe H

Les Sages Poètes de la Rue – Trésors Enfouis vol.1

113 – 113 Degrés

Médine – Jihad, le plus grand combat est contre soi-même

Psy4 de la Rime – Enfants de la Lune

Rohff – Au-Delà de mes Limites

ATK – Oxygène vol.3

Lino – Paradis Assassiné

Keny Arkana – L’Esquisse

Gasoline – Snap Your Neck Back

SORTIES : 2005

Stupeflip – Stup Religion

Hocus Pocus – 73 Touches

Ali – Chaos et Harmonie

Sinik – La Main Sur le Cœur

Saïan Supa Crew – Hold Up

La Caution – Peine de Maures

Kery James – Ma Vérité

Hugo TSR – La Bombe H

Les Sages Poètes de la Rue – Trésors Enfouis vol.1

113 – 113 Degrés

Médine – Jihad, le plus grand combat est contre soi-même

Psy4 de la Rime – Enfants de la Lune

Rohff – Au-Delà de mes Limites

ATK – Oxygène vol.3

Lino – Paradis Assassiné

Keny Arkana – L’Esquisse

Gasoline – Snap Your Neck Back

SORTIES : 2006

Akhenaton – Soldats de Fortune

JoeyStarr – Gare au Jaguarr

Rocé – Identité en Crescendo

Booba – Ouest Side

Fonky Family – Marginale Musique

Keny Arkana – Entre Ciment et Belle Étoile

Oxmo Puccino – Lipopette Bar

Nakk – Street Minimum

Lunatic – Black Album

Le Klub des 7 – Le Klub des 7

Casey – Ennemi de l’Ordre

Casey – Hostile au Stylo

Casey – Tragédie d’une Trajectoire

Lunatic – Black Album

Sniper – Trait pour Trait

Grems – Airmax

Sefyu – Que Suis-Je Devenu ?

Diam’s – Dans Ma Bulle

Busta Flex – La Pièce Maîtresse

SORTIES : 2007

IAM – Saison 5

Kheops & Cut Killer – IAM Official Mixtape

Haroun – Au Front

Hocus Pocus – Place 54

Mafia K’1 Fry – Jusqu’à la Mort

Fonky Family – Marginale Musique

La Rumeur – Du Cœur à l’Outrage

MC Solaar – Chapitre 7

Manu Key – Prolifique vol.2

Soprano – Puisqu’il Faut Vivre

Salif – Boulogne Boy

Freeman – En Haut la Misère Paye

ATK – Silence Radio

TSR Crew – À Quoi ça Rime ?

SORTIES : 2008

Hugo TSR – Flaque de Samples

Booba – 0.9

Sat – Second Souffle

Kery James – À l’Ombre du Show Business

Les Sages Poètes de la Rue – Trésors Enfouis vol.2

Médine – Arabian Panther

Psy4 de la Rime – Les Cités d’Or

Salif – Prolongations

Rohff – Le Code de l’Horreur

Freeman – L’Espoir d’un Crève

Freeman – En Haut la Misère Paye vol.2

Keny Arkana – Désobéissance

Busta Flex – Sexe, Violence, Rap et Flooze vol.2

SORTIES : 2009

Kool Shen – Crise de Conscience

Le Vrai Ben – Suicide Commercial

Oxmo Puccino – L’Arme de Paix

Orelsan – Perdu d’Avance

Le Klub des 7 – La Classe de Musique

Kery James – Réel

Scred Connexion – Ni Vu… Ni Connu…

Sexion d’Assaut – L’Écrasement de Tête

Tout Simplement Noir – Classics

Salif – Curriculum Vital

Freeman – En Haut la Misère Paye vol.3

ATK – FK Pour Toi

Casey & Hamé & Zone Libre – L’Angle Mort

Fossoyeur – Mauvais Jour

Diam’s – SOS

Tout Simplement Noirs – Classics

2010

SORTIES : 2010

Rocé – L’Être Humain et le Réverbère

Hocus Pocus – 16 Pièces

Sexion d’Assaut – L’École des Points Vitaux

Booba – Lunatic

Dooz Kawa – Étoiles du Sol

113 – Universel

Casey – Libérez la Bête

Soprano – La Colombe

Salif – Qui m’Aime me Suive

Rohff – La Cuenta

Freeman & Fossoyeur – Moi et Moi Seul

C.Sen – Correspondances

SORTIES : 2011

Stupeflip – The Hypnoflip Invasion

Stupeflip – Terror Maxi (EP)

JoeyStarr – Egomaniac

Hugo TSR – Fenêtre sur Rue

1995 – La Source (EP)

Orelsan – Le Chant des Sirènes

Demi Portion – Artisan du Bic

Akhenaton & Faf Larage – We Luv New-York

Soprano – Le Corbeau

Sniper – À Toute Épreuve

Sexion d’Assaut – En Attendant l’Apogée : les Chroniques du 75

Mister You – Dans ma Grotte

Keny Arkana – L’Esquisse vol.2

SORTIES : 2012

Stupeflip – Terrora !!

Klub des Loosers – La Fin de l’Espèce

1995 – Paris Sud Minute

DEF – Petit Artiste Local

La Rumeur – Tout Brûle Déjà

Booba – Futur

Oxmo Puccino – Roi Sans Carrosse

Dooz Kawa – Message aux Anges Noirs

Kery James – 92-2012

Triptik – Depuis

Sexion d’Assaut – L’Apogée

Freeman – Le Phœnix

Keny Arkana – Tout Tourne Autour du Soleil

Busta Flex – 93.8

2013

SORTIES : 2013

IAM – Arts Martiens

IAM – …IAM

Davodka – Un Poing c’est Tout

Rocé – Gunz n’ Rocé

Le Gouffre – Marche Arrière

Casseurs Flowters – Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters

Kaaris – Or Noir

Pand’Or – Dans ma Boîte

Kery James – Dernier MC

Médine – Protest Song

Psy4 de la Rime – 4ème Dimension

Rohff – PDRG

Grems – Vampires

Paco & Mani Deïz – Pacman

Dooz Kawa – Narcozik vol.1

SORTIES : 2014

Akhenaton – Je Suis en Vie

Bigflo & Oli – Le Trac

Oxmo Puccino – Au Pays d’Alice

Davodka – L’Art Tisant

Katana – Le Fourreau

Paco – Paco Errant

L’Uzine – À la Chaine

Soprano – Cosmopolitanie

Mister You – Le Prince

Salif – Fleur au Fusil

Grems – Buffy

LaCraps – Machine à Écrire

Paco – Paco Errant

Fuzati & Orgasmic – Grand Siècle

Dooz Kawa – Narcozik vol.2

Busta Flex – Soldat

SORTIES : 2015

TSR Crew – Passage Flouté

JP Manova – 19h07

Le Gouffre – L’Apéro Avant la Galette

Char – Nous Contre Eux vol.1 (Le Soulèvement)

Davodka – La Mise au Poing

Karlito – Impact

Fossoyeur – Apocalypse

Bigflo & Oli – La Cour des Grands

Booba – D.U.C

Booba – Nero Nemesis

Kaaris – Le Bruit de Mon Âme

Gradur – L’Homme Au Bob

Rohff – Surnaturel

JoeyStarr & Nathy – Carribean Dandee

Ali – Que la Paix Soit sur Vous

X-Men – Modus Operanti

Paco – L’OVNI

Lucio Bucowski & Kyo Itachi – Kiai Sous la Pluie Noire

Nedoua & DJ Rolex – Harmonia

Disiz – Rap Machine

Espiiem – Noblesse Oblige

Recto Verso – Effet Miroir

Onra – Fundamentals

Lino – Requiem

Les Casseurs Flowters – Comment C’est Loin

Nekfeu – Feu

Prodig’ Corp – Nouvelle Ère

Myssa – Sud Sal

Moments forts du rap

Lunatic Mauvais Œil (2000)

Avant d'être B2O, Booba formait dans les Hauts-de-Seine le duo Lunatic avec Ali. Leur premier morceau officiel "Le crime paie" était devenu un intouchable classique underground et on avait longtemps attendu leur premier album, retardé par l'incarcération de Booba. Une fois sorti, ce qui restera leur seul long format fut accueilli comme un testament au son lourd, âpre et austère, très inspiré de Mobb Deep, groupe de Queensbridge qui serait l'influence majeure de l'ensemble du son français de cette époque. La combinaison du timbre rocailleux du Boulonnais et des inflexions mystiques du citoyen d'Issy-les-Moulineaux faisait mouche sur tous les morceaux, et surtout le tandem prouvait qu'il était capable de produire des textes exceptionnels sur toute la longueur d'un disque. À l'époque, ce genre de rap n'avait pas encore conquis les royaumes du bon goût mais il pratiquait déjà la poésie de rue sans se soucier de savoir ce qu'on pensait de lui.


Rohff La fierté des nôtres (2004)

Aujourd'hui, Rohff fait parfois figure d'âme damnée du rap français, et on se plaît à se raconter ses frasques ou ses fameuses sorties sur Twitter, qu'il a d'ailleurs cessé d'utiliser. Mais à une époque, le rappeur issu de la Mafia K'1 Fry contrôlait les ondes et les cités avec son rap de caillera, voire de "cassos". Un des plus grands talents de Rohff, c'est surtout d'avoir réussi à délivrer de la qualité et à rester le même malgré son passage en major. Sur La fierté des nôtres, le représentant du 94 n'a aucun complexe à kicker sur des beats grand public, sans jamais dénaturer son style. Rappelons-nous qu'à l'époque, il était à peu près le seul en France à réaliser cet exploit.

Moments forts du rap

TTC 3615 TTC (2006)

"C'est pas du vrai rap": voilà ce qu'on a répété au sujet de TTC tout au long de leur carrière. Un reproche qui sonne un peu bizarrement maintenant que le "vrai" rap a intégré le rap d'Atlanta, les effets électroniques et les flows double time. Toutes choses que pratiquait le trio depuis au moins Bâtards Sensibles (2004) et qu'il parvint à rendre à la fois pop et radical sur son dernier opus, 3615 TTC. 


Booba Ouest Side (2006)

Ouest Side, un disque qui marque la transition entre le Booba du Pont de Sèvres et le Booba de Miami. Le Boulonnais est encore ce poète maudit au style goudronné très new-yorkais, mais on devine en lui quelque chose d'un peu plus léger, fanfaron, club-friendly, et surtout très au fait des sonorités contemporaines. Sur l'album suivant, 0.9, il sera un des premiers Français à se mettre à l'Auto-Tune, un outil qu'il maîtrise aujourd'hui à la perfection.


Diam's Dans ma bulle (2006)

Diam's est la seule femme à avoir tiré son épingle du rap game, en devenant une immense icône générationnelle. De deux, elle a été capable de chiffres de ventes plus que spectaculaires à une époque déjà touchée par la crise du CD. Elle est restée une rappeuse virtuose et amoureuse de son art alors même que ses tubes passaient en rotation lourde sur les FM françaises. Les tubes en question sont de vrais beaux tubes, pas des compromis gênants et avouons-le, ils ont plutôt bien vieilli.

Moments forts du rap

Sefyu Qui suis-je ? (2006)

Au milieu des années 2000, le rap français underground n'était pas au top de sa forme, et errait entre le conscient chiant et le thug surjoué. L'économie des mixtapes et l'utilisation du web n'étant pas encore aussi installées qu'aujourd'hui, la scène restait encore assez conservatrice et confuse. Parfois les fans se demandaient si tout cela était encore bien de la musique, ou plutôt un prétexte à faire du business sauvage. En plein marasme, Sefyu a pourtant réussi l'exploit d'imposer son style en étant à la fois conscient, thug, conservateur et confus, mais en ayant un vrai atout sur l'immense majorité de ses congénères: il aimait vraiment rapper, et savait vraiment rapper, même si oui, son timbre et son flow ressemblaient pas mal, de prime abord, à celui de Booba. Mais avec Qui suis-je?, il sut justement reprendre le flambeau du rap crasseux et hardcore au moment où Booba, justement, commençait à le laisser derrière lui.


Casey Tragédie d'une trajectoire (2006)

L'histoire du "rap conscient" ou "rap politique" en tant que genre remonte en France à Assassin, pour se poursuivre avec des artistes comme La Rumeur, Kéry James, Abd al Malik, Médine voire l'ex-Lunatic Ali. Si ce classement ne lui accorde pas plus de place, c'est d'une part que le rap n'a selon nous pas besoin de se faire consciemment revendicatif pour être un véhicule politique, et d'autre part parce que le genre "conscient" souffre trop souvent du syndrome "chanson engagée": il place la musicalité au second plan. Mais si l'on a choisi ce premier album de Casey comme seul représentant de cette scène, c'est justement parce qu'il donne à entendre une expérience sonore unique: celle d'une vraie personnalité, enragée et désesperée plus que simplement politisée. Rappeuse, noire, lesbienne, insoumise: Casey n'est pas là pour nous sourire et elle ne sera pas une seconde flattée d'être citée par un magazine comme le nôtre… Mais cela ne nous empêchera pas d'être touchés par sa façon de cracher froidement sur une société raciste, misogyne et homophobe, qui fait tout pour la déclasser, et d'évoquer sans ménagement les clichés sur les Antilles ou les engagements creux de la gauche bien-pensante.

Moments forts du rap

Seth Gueko Patate de forain (2007)

Grossier et gouailleur, Seth Gueko a eu le mérite de rappeler une bonne fois pour toutes que dans "rap français", il y avait "français". Les argots variés, le sens de la formule de pilier de bar, l'imaginaire vintage entre loubards, gitans, redskins et tontons flingueurs: le rappeur du label Neochrome a su ramener avec talent toutes ces références dans ses morceaux. Comme pas mal de MC de sa génération, il a préféré des instrus lourdes et digitales façon Dr Dre période 50 Cent/Eminem, aux souvenirs boom bap du New York années 90. Ça donne des disques intenses, éprouvants, mais drôles et personnels, soit à peu près tout ce qui fait qu'on aime vraiment un rappeur. 


Alkpote L'empereur (2008)

Si Alkpote se fait surnommer Serge Gainsbeur, c'est qu'il partage avec l'auteur de Melody Nelson des tendances à la fois libidineuses et scatologiques. Mais ce résident d'Evry ne donne pas pour autant dans l'hommage scolaire ou le plagiat pénible: c'est avant tout un rappeur au talent naturel et à la personnalité louche mais sympathique. Flow hyper simple et hyper efficace, punchlines de génie, beats sans fioritures au kilo au service de son charisme: sur L'Empereur comme sur certains de ses projets plus tardifs tels que les deux volumes de L'Orgasmixtape, Alkpote déroule ses couplets avec l'air à la fois de n'en avoir rien à foutre et de jouer sa vie à chaque rime – ce qui revient peut-être au même. 


Alpha 5.20 Scarface d'Afrique (2010)

Vers 2007, 2008, Alpha 5.20 avait été un des premiers rappeurs à savoir se servir d'Internet comme plateforme de promo massive. Ses morceaux et ses interviews faisaient le buzz et lui se plaisait à fanfaronner que le rap n'était pour lui qu'un nouveau business, plus facile et plus juteux que la vente de stupéfiants qu'il pratiquait auparavant. Sauf qu'on ne croyait qu'à moitié au cynisme d'Alpha car il avait un truc spécial dans sa façon de faire du rap. Déjà cet accent sénégalais, quelque chose d'assez rare finalement dans le rap hexagonal. Il y avait aussi ce ton plaintif et arrogant à la fois qui fascinait autant qu'il mettait mal à l'aise. Bref, difficile de se dire qu'il n'était là pour faire des billets. Et en 2010, son album Scarface d'Afrique montrait bien qu'on avait raison: le disque est un manifeste antisocial, une expérience d'écoute unique en son genre, aux propos anarchiques, politiquement bien au-delà de l'incorrect, mais hypnotisant. Un disque ultra violent dans une époque pourtant elle-même déjà bien véner. 

Moments forts du rap

Kaaris Or noir (2013)

Kaaris a attendu pas mal d'années avant d'exploser : il a vécu les années sombres du rap underground, puis la renaissance "hardcore", jusqu'à prendre place au premier rang de la version française de la trap d'Atlanta et de la drill de Chicago. Sur L'or noir, il déploie toute sa panoplie nihiliste et stylisée de caillera vétéran, sur les beats apocalyptiques de Therapy (également beatmaker de Booba à l'époque). Si le disque a résonné plus fort que ceux de ses modèles, ce n'est pas qu'une question de tendance: dans sa voix, dans son élocution, Kaaris possède ce qui distingue un très bon rappeur d'un MC touché par la grâce et porté par la musique. Aussi sombre qu'il puisse être, on sent à chaque syllabe le plaisir vicieux qu'il prend à cracher ses couplets sanguinolents.


Nekfeu Feu (2015)

On a déjà exprimé certaines réserves sur Nekfeu, sur la dimension parfois lisse de ses propos ou sa personnalité peu clivante. Mais il serait absurde d'ignorer l'ampleur de son succès, tout comme il serait malhonnête de minorer la qualité de Feu, album opulent qui sent le travail acharné et le perfectionnisme le plus admirable. Et on rappellera au passage que le jeune Parisien – au style très GQ-approved – a amené avec lui toute une nouvelle scène (1995, L'Entourage, S-Crew…), au départ fan nostalgique du son boom bap des nineties, mais qui a su épouser la modernité avec brio.


PNL Que la famille (2015)

On a déjà parlé ici même du phénomène PNL et de leur "deep rap" à la fois rude et ouaté. Au-delà de leur musique et de leur image, les deux frères des Tarterêts ont surtout achevé de nous convaincre que le rap français de 2016 – au courant de tout, décomplexé, en rupture définitive avec l'ancien régime – vivait aujourd'hui un nouvel âge d'or, tant au niveau économique que créatif. Plus que leur premier (et excellent) album officiel Un Monde Chico, on retiendra leur mixtape Que la famille en restant bluffés par l'audace de ce duo totalement inconnu au moment où il l'enregistrait.

Moments forts du rap

Jul My World (2015)

Ne pas parler de Jul reviendrait à ignorer ce que peut être le rap français en 2016: un art dont l'un des maîtres est un indépendant capable de reprendre le refrain de "Barbie Girl", de ne jamais trop perdre son temps à faire mixer ses albums par un ingénieur du son professionnel, ou de réaliser un morceau en direct sur Périscope en mode participatif avec ses fans. Et qui vend plus que tous les autres en sortant un album qui doit autant à la musique de club d'aujourd'hui qu'au rap de cité, et qui donne au rap mainstream une dimension complètement inattendue. 

Create a presentation like this one
Share it on social medias
Share it on your own
Share it on social medias
Share it on your own

How to export your presentation

Please use Google Chrome to obtain the best export results.


How to export your presentation

New presentation

by yassinet

143 views

Public - 9/9/16, 3:17 PM