SOUTENANCE DE MÉMOIRE - Léo LECLERCQ

Face à une concurrence accrue dans le domaine

assurantiel, comment et par quels moyens

conquérir et fidéliser la Génération Y ?

      


       PARTIE I : DÉFINITION DE LA GÉNÉRATION Y


       PARTIE II : PRÉSENTATION DE L'ÉTUDE EMPIRIQUE


       PARTIE III : RÉSULATS ET ATTENTES À SATISFAIRE



PARTIE I : DÉFINITION DE LA GÉNÉRATION Y

Le classement des générations

STRAUSS W., HOWE N., 2001, "Generations : The History of America's Future

Qui est la

génération Y ?


Ce sont des individus 

Nés de 1979 à 1995

Âgés de 21 à 37 ans


Ils représentent

13,5 millions d'individus

20% de la population française

40% de la population active


Ils représenteront

75% de la population active en 2025


Des caractéristiques

communes


M. MCCRINDLE 2003

"Understanding Generation Y"




Ultra-connectée


Individualiste


Impatiente


Relationnelle


Communautaire


Sensible à l'humain


et à l'environnement


Équilibre vie privée - vie professionnelle


Rapport différent à l'autorité


Recherche de consensus


La génération Y consommatrice

« C’est la première fois que les entreprises doivent changer

leur mode de management, de communication, de recrutement, d’organisation, de vente, sans qu’il y ait derrière une loi ou un problème économique majeur qui les obligent à le faire »


CHEMINADE B., 2009

"Generation Y : T'inquiètes...je gère"

La génération Y consommatrice

« Les jeunes ne veulent pas rejeter la consommation, ils font donc un deal pragmatique avec les entreprises : je consomme et j'achète vos produits ; en échange vous agissez.

L’aspect écologique, c’est la cerise sur le gâteau »


Louisa TAOUK, PDG Kaliwatch International

Un concept décrié

par les sociologues



PRALONG J., 2009

La génération Y au travail : un péril jeune ?

« L’effet de socialisation est plus puissant que l’effet générationnel » et "conduit à une normalisation des connaissances et comportements »



« Se confronter à l’activité d’autrui, c’est s’exposer aux pratiques et aux normes de son groupe d’appartenance »



« Les particularités supposées de la génération Y sont minces, du moins en ce qui concerne les attitudes et valeurs au travail de ses membres ». 



Aucune réelle étude ne permet de dire que la

génération Y puisse avec des caractéristiques

propres à une majorité de ses membres.

PARTIE II : PRÉSENTATION DE L'ÉTUDE EMPIRIQUE


CONTEXTE : 


Des problématiques différentes

selon le secteur bancaire ou assurantiel


Des services complexes et une image

dégradée par les scandales financiers

Quatre hypothèses :


Hypothèse 1 : Les jeunes sont particulièrement méfiants à l'égard

des institutions financières et notamment le secteur assurantiel


Hypothèse 2 : Les membres de la génération Y sont particulièrement

confus à l'égard des polices d'assurances commercialisées


Hypothèse 3 : Face à cette incompréhension, les jeunes sont

avides de conseils et apprécieront une interaction humaine

avec un interlocuteur aux nombreuses qualités


Hypothèse 4 : Les jeunes attendent beaucoup du digital dans

les assurances et l'utilisation des nouvelles technologies

sera un facteur clé d'acquisition

Objectifs de l'étude :


Actualiser les données en 

matière de consommation


Comprendre le comportement

des Y face aux assurances


- Questionnaire administré en ligne


- Du 20 au 27 avril 2016


- Partagé sur Facebook et LinkedIn


- 200 répondants âgés de 18 à 35 ans


-153 répondants de la génération Y (76,5%)


- 138 femmes et 62 hommes


- 66% des répondants âgés de 20 à 25 ans

Design de la recherche :


Questionnaire établit en 3 temps :


  • Comprendre la perception des jeunes du domaine banque-assurance


  • Enregistrer des données quantitatives relatives à leur consommation d'assurance


  • Comprendre les attentes des jeunes consommateurs

PARTIE III : RÉSULTATS ET ATTENTES À SATISFAIRE

La consommation des Y en produits d'assurances


75% des 20-35 ont déjà souscrit

un contrat en leur nom

La perception du domaine banque assurance


  • 55% des 20-35 n'ont pas une bonne image du secteur assurantiel


  • 15% en ont une très mauvaise


  • 75% des répondants déclarent que le secteur banque-assurance ne leur inspire pas confiance


  • 52% déclarent que le secteur assurantiel ne leur inspire pas plus confiance

L'hypothèse 1 est confirmée :


Les membres de la génération Y sont méfiants

à l'égard des institutions financières et des assureurs

Les produits d'assurances nourrissent de fortes incompréhensions et nuisent à l'image du secteur assurantiel.


  • Les contrats sont trop compliqués (69%) et 29% les trouvent incompréhensibles


  • 38 % ne se sentent pas suffisamment protégés par leurs polices d'assurances


  • 77% ne trouvent pas les garanties et exclusions suffisamment claires


  • 21% qualifient leurs dépenses en assurances comme étant "contraignantes" ou "excessives"

L'hypothèse 2 est confirmée :


Les membres de la génération Y sont particulièrement

confus à l'égard des polices d'assurances commercialisées

Les Y sont avides de conseils en matière d'assurance tant le produit est complexe


- 67% demandent systématiquement conseils à leurs parent quand il leur faut souscrire une assurance.


- 83% des répondants sont susceptibles de se rendre en agence physique pour se voir prodiguer un conseil avisé et 75% sont réticents à l'idée d'appeler une Hotline


- 67% accordent une grande importance au conseil et 33% d'entre eux y accordent une importance capitale

L'hypothèse 3 est confirmée :


Les Y sont avides de conseils et apprécient

la relation humaine avec un interlocuteur physique

Le digital représente une opportunité de conquête des membres de la génération Y


- 64% sont favorables à l'utilisation d'objets connectés pour réduire leurs cotisations


- 50% pensent que des objets connectés peut améliorer leurs comportements au quotidien


- Mais 64% sont inquiets quant à l'utilisation de ces données comportementales


- 50,3% sont favorables à l'idée de souscrire auprès d'une assurance 100% en ligne si les cotisations sont moins chères

L'hypothèse 4 est confirmée :


Les Y attendent beaucoup du digital dans les

assurances et l'utilisation des nouvelles technologies

sera un facteur clé d'acquisition

PAR QUELS MOYENS CONQUÉRIR ET FIDÉLISER LES Y ?

  • Un conseil pertinent et personnalisé : l'importance de l'agence physique

  • Des contrats sur-mesure aux garanties personnalisées


  • Un prix calculé au plus juste grâce aux objets connectés

  • S'appuyer sur le digital pour adapter sa communication


  • Digitaliser les points de vente physiques


  • S'allier avec des start-ups collaboratives : l'économie du "peer-to-peer"

CONCLUSION

OUVERTURE :


Les récentes mutations de l'économie ne sont-elles

 pas davantage attribuable à l'apport d'Internet 

et du numérique ?

Create a presentation like this one
Share it on social medias
Share it on your own
Share it on social medias
Share it on your own

How to export your presentation

Please use Google Chrome to obtain the best export results.


How to export your presentation

Génération Y et Assurances

by poposkunk

21 views

Public - 6/4/16, 8:31 AM