UE 2 : Communication, médias et numérique

UE2 a : Société de l'information et médias

UE 2 : Communication, médias et numérique

UE2 a : Société de l'information et médias


Objectif principal : Acquérir des compétences et une ouverture d'esprit sur la communication à l’ère du numérique


les compétences visées sont :

- Mieux comprendre le changement sociétal lié à la transition numérique

- Développer des compétences en communication digitale indispensables au métier de chargé de communication

- Mettre en lien apprentissage et gestes professionnels


Objectifs pédagogiques

Le monde évolue vite, très vite. Il est indispensable de prendre la mesure des changements qui s’opèrent pour être capable de communiquer de façon pertinente et ciblée. Ce module doit permettre aux alternants de mieux comprendre l'évolution et les enjeux liés aux médias et plus particulièrement ceux en lien avec Internet. L'alternant doit savoir les utiliser à bon escient, en adoptant une posture réflexive sur les stratégies de communications externe.


Contenu pédagogique

L'entreprise et le communiquant dans la société de l'information et des médias.

Nouvelle formes de stratégies de communication dans les entreprises (startups, PME et grands groupes) : évolution des méthodes de travail (Agilité, Pitch...), émergence des réseaux sociaux, génération Y, ...

Mise en projet 1 : Imaginer la startup de demain selon des consignes précises

Mise en projet 2 : Communiquer sur son concept


Méthodes d’apprentissage

Travail en groupe.

Méthodes de pédagogie active.

Appui sur des documents audiovisuels et imprimés

Études de cas et analyse de dispositifs médiatiques.


Doralie Jourdain







- Baccalauréat Littéraire Arts plastiques 

au Lycée Jeanne d'Arc de Rouen

- DUT Info-Com / option publicité-marketing 

à l'Université du Havre (+2)

- DU info-Com à l'Université de Bourgogne (+4)


- Chargée de communication au Théâtre Ephéméride (3 ans)

- Responsable relations presse Opéra de Rouen (3 ans)

- Mission au Pôle Image de Haute-Normandie (2 mois)

- Création de la startup Mumber

- Responsable partenariats privés et médias Normandie Impressionniste (1 an)

- Responsable communication Altitude Infrastructure (3 ans)

....





Normandie Web Xperts

Normandie Web Xperts

A votre tour !

Pitch oh mon Pitch... 


Parler c'est bien mais pitcher c'est mieux !!!


Ice Breaker

Par une soirée enneigée de mars 2008, Travis Kalanick et Garrett Camp ont eu toutes les difficultés du monde à héler un taxi. C'est alors qu'ils ont eu une idée toute simple : commander une course en appuyant sur un bouton.


À nos débuts, nous proposions une simple application permettant de commander des chauffeurs privés haut de gamme dans quelques grandes villes. Aujourd'hui, nous transformons la mobilité et la logistique de villes du monde entier. Que vous ayez besoin de vous déplacer, de commander un repas ou d'envoyer un colis, Uber s'appuie sur la technologie pour vous rendre le service dont vous avez besoin, au moment où vous en avez besoin. En mettant la technologie au service du monde réel, nous améliorons le quotidien de millions de personnes.


Notre application est un nouveau moyen flexible de gagner de l'argent pour toute personne qui offre ses services via Uber. En ville, nous aidons à renforcer les économies locales, à améliorer l'accès aux transports, nous rendons les rues plus sûres. 

CAC 40 vs STARTUP

Design thinking

Gamification

Fab lab

Hacker

Living lab

Réalité augmentée

Tiers-lieu

Maker

Smart citizen

Utopie

Nouvelles formes d'organisation dans les entreprises 

La génération Y impulse l’esprit start-up dans les entreprises

Le bureau de demain sera nécessairement Y. Impatients, détachés mais aussi créatifs et super-connectés voici ce qui illustre la génération Y, ces jeunes nés entre 1980 et 1995 et qui représentent aujourd’hui près de 40% de la population active. Un vrai défi pour les managers qui doivent s’adapter à leurs comportements et leurs valeurs.

Les enjeux sont à la fois de nature RH (quels sont les espaces de travail attendus par cette nouvelle génération ?) et de nature immobilière et urbaine (quelle localisation idéale, quels lieux de travail ?). 


Selon une étude menée par l’ESSEC auprès de ses étudiants, seulement 7 % de la génération Y se voit travailler dans un bureau classique. Comment attirer et retenir ces nouveaux talents ? Le développement de nouveaux modes et espaces de travail est donc un enjeu de taille. De même que la notion de bien-être au travail.


Les technologies telles que le téléphone mobile et le sms, les jeux vidéo ou, plus récemment, les médias sociaux, ont joué un rôle important dans la structuration des pratiques sociales de la génération Y. L’usage massif de ces technologies a sans doute contribué à voir se développer chez cette génération une véritable culture de la communication personnelle, de la communauté et de l’immédiateté. Ces digital natives vivent dans l’instantanéité.

La problématique majeure à laquelle les entreprises sont confrontées est ainsi d’ordre intergénérationnel et économique. L’enjeu est de faire collaborer les générations (génération Y, X, baby-boomers) entre les mêmes murs pour créer de la valeur tout en tenant compte d’un contexte économique complexe. Pour cela, les organisations doivent attirer et retenir les meilleurs talents tout en faisant face aux crises du marché actuel. Il s’agit d’un profond renouvellement de la conduite du changement RH. La génération Y est devenue incontournable. Les entreprises ne peuvent ignorer cette transition.

Nouvelles formes d'organisation dans les entreprises / Génération Y

Nouvelles formes d'organisation dans les entreprises / Méthode Agile

Nouvelles formes d'organisation dans les entreprises / Méthode Agile

Quatre valeurs fondamentales

Les méthodes agiles prônent 4 valeurs fondamentales 


L'équipe (« Les individus et leurs interactions, plus que les processus et les outils ») : dans l'optique agile, l'équipe est bien plus importante que les outils (structurants ou de contrôle) ou les procédures de fonctionnement. Il est préférable d'avoir une équipe soudée et qui communique, composée de développeurs (éventuellement à niveaux variables), plutôt qu'une équipe composée d'experts fonctionnant chacun de manière isolée. La communication est une notion fondamentale.


L'application (« Des logiciels opérationnels, plus qu'une documentation exhaustive ») : il est vital que l'application fonctionne. Le reste, et notamment la documentation technique, est une aide précieuse mais non un but en soi. Une documentation précise est utile comme moyen de communication. La documentation représente une charge de travail importante, mais peut pourtant être néfaste si elle n'est pas à jour. Il est préférable de commenter abondamment le code lui-même, et surtout de transférer les compétences au sein de l'équipe (on en revient à l'importance de la communication).


La collaboration (« La collaboration avec les clients, plus que la négociation contractuelle ») : le client doit être impliqué dans le développement. On ne peut se contenter de négocier un contrat au début du projet, puis de négliger les demandes du client. Le client doit collaborer avec l'équipe et fournir un compte rendu continu sur l'adéquation du logiciel avec ses attentes.


L'acceptation du changement (« L'adaptation au changement, plus que le suivi d'un plan ») : la planification initiale et la structure du logiciel doivent être flexibles afin de permettre l'évolution de la demande du client tout au long du projet. Les premières livraisons du logiciel vont souvent provoquer des demandes d'évolution.

Nouvelle formes d'organisation dans les entreprises / Le Growth Hacking

Le Growth Hacking nous vient des Etats-Unis. Il s'agit d'un ensemble de pratiques ayant pour vocation de promouvoir, et d'accélérer la croissance d'un produit ou d'un service. La stratégie se segmente en quatre phases : il faut d'abord acquérir un public, avant de le rendre actif (inscription sur le site, enregistrement à une newsletter…). Puis, pratiquer une forme de rétention pour conserver ses utilisateurs, et enfin, les transformer au besoin en clients payant.


Pour faire simple, le growth hacker n’a qu’un seul objectif : la croissance. Ainsi, peu importe le nombre de visites sur le site si de ces visites ne découlent pas d’inscriptions, de partages et de revenu. 


Quel profil pour le growth hacker ?

Le spectre de compétences du Growth Hacker doit être très large, à la croisée entre le marketing et le développement. Il trouve pleinement sa place dans l’environnement de la startup caractérisé par une forte croissance (10% par semaine pour reprendre la définition de Paul Graham). Si on doit retenir quelques qualités indispensables, il y aurait :

Une très bonne faculté d’analyse des données (utilisation poussée de l’analytics) ;

Une excellente compréhension des motivations des utilisateurs ;

Une bonne créativité permettant de mettre en place toujours de nouvelles solutions ;

Une obsession pour la croissance.


Nouvelle formes d'organisation dans les entreprises / Le Growth Hacking

UE 2 : Communication, médias et numérique

UE2 a : Société de l'information et médias

Qu'est-ce que les médias?

Un média est un moyen de diffusion d'informations utilisé pour communiquer. Les médias permettent de diffuser une information vers un grand nombre d'individus, généralement sans personnalisation. 


C’est une institution ou un moyen impersonnel permettant une diffusion large et collective d'informations ou d'opinions, quel qu'en soit le support.


Il permet de communiquer vers un très grand nombre de personnes sans qu'il y ait possibilité de personnaliser le message. On parle aussi de mass-média.


Les principaux supports de diffusion ou de transmission de l'information sont :

Les messages écrits (presse, édition, affichage publicitaire)

La radiodiffusion hertzienne (radio)

La télédiffusion hertzienne, câblée ou par satellite (télévision)

La projection cinématographique (film, documentaire, publicité)

Le réseau Internet (sites d'information, de propagandes, spams)

La digitalisation de la société

Workshop


Par groupe de 3 pers.

Choix d'un article par groupe

Lecture et décryptage


Restitution (5 pts.) 

- Synthétiser (1 pt.)

- Analyser et émettre un avis 

personnel (2 pts.)

- Aisance orale (1 pt.)

- Questions / Réponses (1 pt.) 


Nouvelles formes de stratégies de communication dans les entreprises

https://www.1min30.com/brand-marketing/succes-campagnes-digitales-24561

http://www.jacques-tang.fr/quest-ce-que-la-communication-digitale/

Nouvelle formes de stratégies de communication dans les entreprises

Réseaux sociaux

BLOG

http://www.influenth.com/betty-autier-nalimentera-plus-blog/

http://www.lesinrocks.com/2016/10/02/medias/betty-autier-vie-apres-blog-11867697/

http://leblogdebetty.com/

http://www.influenth.com/enjoy-phoenix-devoile-collection-capsule-laredoute/

INfluenceurs


Nouvelle formes de stratégies de communication dans les entreprises

Réalité augmentée

Nouvelle formes de stratégies de communication dans les entreprises

Objets connectés

Nouvelle formes de stratégies de communication dans les entreprises

Emailing

Nouvelle formes de stratégies de communication dans les entreprises

Référencement

Nouvelle formes de stratégies de communication dans les entreprises

Content Strategy

Google adwords

http://digitalisations.com/michel-et-augustin/

http://www.medialabspeedtraining.fr/tutos/

Create a presentation like this one
Share it on social medias
Share it on your own
Share it on social medias
Share it on your own

How to export your presentation

Please use Google Chrome to obtain the best export results.


How to export your presentation

New presentation

by doraliebesnard

8 views

Public - 10/2/16, 4:07 PM