COMPORTEMENT PROSOCIAUX

L’objectif de notre expérience était d’observer les différents comportements prosociaux des sujets lorsqu’une personne (acteur homme et femme) est en détresse physique (chute, inconscience) dans les transports en commun (tramway), le tout dans un rayon de 2m 4m et 7m.

Demande : Non explicite

Plusieurs hypothèse ont été étudiées

1) La distance entre la victime et les sujets observés à un impact sur le degré d’implication des sujets dans le comportement prosocial.

2) Le type de détresse influe sur le degré d'implication dans le comportement prosocial.

3) Le sexe de la victime influe sur sexe de la personne qui effectue un comportement prosocial.

Résultats prévisionnels sur hypothèses 

Cas d’inconscience :

0-2 mètres : Forte implication des sujets.

2-4 mètres : Implication modéré

4-7 mètres : Peu/pas d’implication


Plus de réactivité dans le cas d'inconscience que dans le cas chute.

Cas de chute :

0-2 mètres : Implication modérée

2-4 mètres : Peu/pas d’implication 

4-7 mètres : Pas d’implication 


Moins de réactivité dans le cas de chute que dans le cas d'inconscience.

Les femmes sont plus réactives envers les femmes, les hommes sont plus réactifs envers les hommes.

Les différentes variables

Distance : 2, 4 et 7 mètres

Personne en détresse : 1 Acteur (Homme et femme)

Service : Assistance à personne en danger immédiate. 

(inconscience, chute)

Cadre de l’expérience : 

Acteurs présents : 1 actif (victime) 4 passif (observateur)

Lieu de l'expérience : Tramway - Brest

Grille d’observation : Grille de GwAlPaMaJu

PROCESSUS D'EXPÉRIMENTATION

1) Positionnement stratégique de la victime et des 4 observateurs dans le tramway. (2 ; 4 ; 7 mètres) 

2) La victime simulera une détresse spécifique. 

(chute, inconscience)

3 ) Récolte des données

RÉSULTATS FINAUX DE L'EXPÉRIENCE SUR HYPOTHÈSE

Cas d’inconscience :

0-2 mètres : > 90% d'implication

2-4 mètres : 60% - 65% d'implication

4-7 mètres : < 20% d'implication

Cas de chute :

0-2 mètres : 30 % - 40% d'implication

2-4 mètres : +/- 10% d'implication

4-7 mètres : 0% d'implication

Donc, on retrouve plus de réactivité dans le cas d'inconscience que dans la le cas chute.

 1) Inconscience  

Réactivité des sujets hommes sur la victime homme : 71%

 Réactivité des sujets hommes sur la victime femme : 79%

 Réactivité des sujets femmes sur la victime femme :  76%  Réactivité des sujets femmes sur la victime homme : 67%

2) Chute

 Réactivité des sujets hommes sur la victime homme :20%

  Réactivité des sujets hommes sur la victime femme :25%

 Réactivité des sujets femmes sur la victime femme : 50%

  Réactivité des sujets femmes sur la victime homme :67%

Donc, pour le cas d'inconscience, les femmes sont plus réactives avec les femmes et  les hommes sont plus réactifs avec les femmes.


Pour le cas de la chute, les femmes sont plus réactives avec les hommes et les hommes sont plus réactifs avec les femmes.

QUESTION ? 

Create a presentation like this one
Share it on social medias
Share it on your own
Share it on social medias
Share it on your own

How to export your presentation

Please use Google Chrome to obtain the best export results.


How to export your presentation

Comportement prosociaux

by julienmazarsdemazarin

11 views

Public - 10/5/16, 3:16 PM