Petit historique de la marque

  •  2004: Création de la marque, par 2 amis d’enfance, diplômés tous les deux d’écoles prestigieuses et ayant par la suite travaillés dans des entreprises de renommées
  • 2005: Développement de la marque à travers de nouveaux points de ventes et de nouveaux employés
  • 2006: Nouveaux parfums, nouveaux formats et une nouvelle gamme de yaourts à boire 
  • 2007: Introduction des yaourts glacés
  •  2009: Production de biscuits apéritifs
  •  2010: Production de desserts frais
  •  2011: Distribution dans 20 nouveaux pays (Belgique, Suisse, Luxembourg, Russie, Japon...), ainsi que dans 15 magasins en Amérique du Nord
  •  2013: Artemis holding injecte 12 millions d’euros de capital afin d’internationaliser encore plus la marque 
  •  2014: Lancement des jus frais et cinq références de limonades 
  •  2016: Partenariat majeur avec Starbucks en Amérique du Nord

Quelques chiffres

                                            En 2016

  • Chiffre d’affaires: 50 millions
  • Près de 10% du CA réalisé à l’exportation
  • Artemis holding détient 70% du capital
  • 90 salariés 
  • 5 univers produits et plus de 90 références
  • Environ 5000 points de vente sont ouverts partout dans le monde (Amérique du Nord, Belgique, Luxembourg, Chine, Japon, Corée du Sud, Thaïlande, Émirats arabes unis, Singapour...) 
  • Les produits  sont proposés dans 7 624 cafés Starbucks aux États-Unis.
  •  Obtention d’1 prix Phénix de la communication en 2010, 1 trophée Qualiweb de la

        relation consommateurs en 2012, 2013, 2014 et 1 prix LSA des personnalités de l'année

        en 2014

Question 1: Les tendances

Le consommateur raisonnable 

  • La fin du jetable (réutilisation des pots de yaourts...)
  • Le retour de la proximité (Géographique, relationelle, temporelle) 
  • Le smart­shopping (Quantités d'informations sur les produits disponibles sur internet...)
  • L’efficacité et la rapidité (Boutique en ligne amazon, aspect rapide/facile à consommer des produits...)
  •  Besoin de transparence (Packagings simples & honnêtes...)

Les tendances

Le consommateur social

  • L’esprit d’appartenance (Création d'une communauté d'adeptes, les croqueurs...)
  • Les communautés (Prise en compte des avis & des conseils de la communauté...)
  • Les communautés de passionnés (Mise en relation des consommateurs le plus passionnés à travers la bananeraie ou le musée par exemple...)

Les tendances

Le consommateur créatif

  • Le do it yourself (Les consommateurs se rendent à la bananeraie afin d’y créer leurs propres goûts/saveurs de yaourts...)
  • Le besoin d’unicité (La marque propose certains produits adaptés à certains pays...)

Les tendances

Le consommateur participatif

  • Le participatif (Implication des consommateurs à l'aide d'un formulaire à remettre aux distributeurs...)
  • Le consommateur pro am (Possibilité d'envoyer une idée de recettes, solliciter des étudiants en pâtisserie...)
  • Le consommateur éthique (La marque participe à des projets humanitaires, aide des jeunes entrepreneurs...)
  • Des mesures écologiques (Packaging écologique, réutilisation de ceux-ci conseillée...)
  • Le retour du local (Lait de vaches françaises, et autres ingrédients locaux...)

Les tendances

Le consommateur expérientiel

  • Un besoin de vivre des expériences (Création de l'univers de la marque, surnom, mascotte...)
  • La recherche de stimulations sensorielles (Pas investi par la marque)
  • La stimulation des 5 sens (Le goût à travers les produits qualitatifs, la vue à travers un univers coloré et ludique)
  • Le besoin d’être surpris (Communication et marketing très ingénieux/créatifs, toujours prêt pour du nouveau)
  • Les nouveaux concepts de vente (Flagship store, pop up store...) (La bananeraie & le souk)

Une communication plus expérientielle (Storytelling, expérience d'usinage...) (La marque raconte des histoires sur ses packagings...

Les recommandations

Le consommateur raisonnable

Fin du jetable: Possibilité d'accroitre les possibilités de personnalisation

Retour de la proximité

Géographique -> Action buzz/street marketing autre part qu'à Paris 
Temporelle/Relationnelle -> Nouveaux réseaux sociaux (Instagram, Pinterest, Snapchat...)

Smartshopping: Partage de fiches de nutritions

L’efficacité et la rapidité: Simulation des achats sur le site web & sur une application

Besoin de transparence: + communiquer sur son aspect bio (label?)

Le consommateur social

Esprit d’appartenance: Programme de fidélisation

Communautés de passionnés: Intégrer les consommateurs les plus fidèles dans les processus de R&D ou de décisions

Les recommandations

Le consommateur créatif

Do it yourself: Organiser des stands "touche à tout & créativité" dans les marchés hebdomadaires

Besoin d’unicité: + de différences au niveau des produits et des goûts sur le plan national, peut-être même régional

Le consommateur participatif

Participatif: Quid de la possibilité des consommateurs de tourner leur propres publicités? (Prix pour le gagnant)

Consommateur pro am: Envoi de produits exclusifs aux clients les plus fidèles qui deviennent des goûteurs  

Consommateur éthique: Reverser une certaine somme du prix d'achat à un but caritatif (cf pampers)

Des mesures écologiques: Proposer sur le site web, ou les réseaux sociaux des vidéos, infographiques... alarmant sur la situation écologique, accompagnées d’astuces à mettre en place lors de la vie courante

Le retour du local: Fournir plus d’informations et de transparence de manière ludique toujours, quant à la provenance des produits et des ingrédients. De plus, le retour du local ne doit pas seulement avoir lieu en France, mais dans tous les pays dans lesquels la marque est dorénavant installée.

Les recommandations

Le consommateur expérientiel

Besoin de vivre des expériences: Proposer aux  consommateurs des journées portes ouvertes dans ses fermes partenaires, fournissant ainsi un maximum de transparence dans l’origine ainsi que le traitement de ses produits

Recherche de stimulations sensorielles:  Proposer des jeux- concours dans lesquels les gagnants recevraient des voyages de détentes en milieu rural

Stimulation des 5 sens: Odorat -> Odeur dans les rayons (lait?)

Toucher -> Changer la texture des packaging 

Ouïe -> Signature audio (slogan, musique...)

Besoin d’être surpris: Ne surtout pas arrêter les campagnes de marketing farfelues

Nouveaux concepts de vente: Pop up store -> Ouverture de certains magasins physiques, de manière éphémère et y proposer des activités

Communication plus expérientielle: Storytelling -> Quid des bandes dessinées, qui s'inscrustent parfaitement dans l'univers ludique et coloré de la marque

Raconter son histoire sur le packaging -> Même idée des bandes dessinées, mais pourquoi pas à colorier également

Expérience d'usinage: Journée portes ouvertes aux consommateurs dans les usines de la marque 

Web-séries: Contenu plus régulier sur YouTube

Street-marketing: Diversification géographique (Pas seulement Paris)

Conclusion 

In fine, la marque peut se vanter d’avoir chamboulé l’écosystème entrepreneurial français, en ayant mis en place une communication et un marketing hors pair.

La croissance est surprenante, les idées de la marque ne semblent pas encore s’essouffler, et malgré quelques faiblesses ci et là qui peuvent être corrigées, ainsi que certaines idées qui ne semblent pas encore être totalement aboutie/poussée à bout, la marque semble non seulement être une des leaders de son marché, mais également une leader en communication et en marketing.

Create a presentation like this one
Share it on social medias
Share it on your own
Share it on social medias
Share it on your own

How to export your presentation

Please use Google Chrome to obtain the best export results.


How to export your presentation

B2C

by adonisnasr4

18 views

Public - 6/11/16, 3:58 PM