Contexte

Passablement échaudés par la publicité en ligne, surtout celle qui est intempestive et intrusive, la plupart des internautes ont trouvé la parade en utilisant des bloqueurs de publicité. les bloqueurs de publicités sont toujours plus téléchargés sur les ordinateurs et mobiles des internautes soucieux de naviguer sans être dérangés. Un fait qui inquiète les éditeurs de sites internet dont le business model est souvent basé sur la publicité présente sur chaque page

ENQUÊTE AUPRÈS DES INTERNAUTES FRANÇAIS


Plus du tiers (36%) des internautes français sont désormais équipés d'un adblock, en hausse de 20% depuis le début de l'année, selon les résultats du dernier Baromètre sur les Adblocks sur le marché français, réalisé par l'IAB (Association internationale dédiée à l'optimisation et à la promotion de la publicité interactive) en partenariat avec Ipsos.

L'étude, menée en deux vagues successives (la première en janvier et la seconde en octobre 2016), dresse un état des lieux de l'adblocking en France, et mesure l'évolution de son utilisation.

Premier constat : l’usage des bloqueurs de publicité progresse très rapidement en France. En janvier 2016, la première vague de cette étude avait permis de mesurer un taux d’adoption de 30%.

 En novembre, 36% des Français sont équipés d’un adblocker, une augmentation de 20% en moins d’un an.


On constate de grandes différences d’adoption entre les jeunes générations et les seniors. Plus d’un jeune de 16-24 ans sur deux utilise AdBlock ; 45% des 25-34 ans ; mais seulement 26% des internautes de plus de 60 ans.

Si la part d'internautes français utilisant des adblocks a augmenté depuis janvier, les auteurs de l'étude montrent néanmoins que 9% des répondants ont cessé d'utiliser ces logiciels anti-pubs, en hausse de 4 points par rapport au baromètre établi en début d'année. 59% des répondants (+3 points) déclarent qu’ils désactivent AdBlock de temps à autre ou sur certains sites, le plus souvent sous la contrainte (84%, +35 points) et parfois par solidarité (28%, +15 points). De quoi donner un peu d'espoir aux annonceurs, l'installation d'un adblock n'étant pas une décision irrévocable pour un internaute

LES ATTENTES

Parmi les principales attentes des internautes vis-à-vis des annonceurs, qu'ils soient équipés d'un adblock ou non, on retrouve à la première place une plus grande variété des publicités (à 50%), suivie d'un souhait de voir les pages web moins encombrées de publicités (à 40%). Enfin, 37% des répondants souhaiteraient que les publicités soient mieux contextualisées.

Ces attentes évoluent en fonction de l'âge des internautes, puisque les 16-24 ans souhaitent avant tout des publicités mieux contextualisées, tandis que les 60 ans et plus attendent moins de répétition des mêmes publicités. Enfin, les femmes sont légèrement plus sensibles à l'originalité des annonces que la moyenne. 

28% des utilisateurs prêts à désactiver leur adblock si la politique publicitaire est «raisonnable»

Face à l'utilisation croissante de logiciels adblocks, qui les privent de fait d'une source de revenus, les sites réagissent chacun à leur manière, en empêchant les utilisateurs de logiciels anti-pub d'accéder à certains contenus ou bien en usant de pédagogie vis-à-vis des internautes. Et cela semble porter ses fruits: 59% des utilisateurs d'adblocks déclarent en effet les désactiver, c'est 3 points de plus que lors de la première vague, en janvier.

Si une grande majorité (84%) d'utilisateurs les désactivent avant tout sous la contrainte (+35% par rapport à la vague de janvier), un peu plus du quart (28%) des répondants déclarent désactiver leurs logiciels par solidarité avec des sites ayant «une politique publicitaire raisonnable» (+15% par rapport à la précédente vague). 

Avantages & Inconvénients...

Les + :

• Le premier argument qui revient est celui de ne plus être dérangé pendant la navigation. Fenêtres pop-up, publicité intrusive, … place au mode lecture Zen.

• Ensuite, une plus grande facilitée de navigation entre les pages, plus fluide.

• Enfin, un temps de téléchargement des pages plus rapide. Rappelons qu’un temps de chargement d’une page supérieur à 3 secondes fait que 57% des visiteurs abandonneront le site et 80%… Ne reviendrons jamais.

Les – :

• Les inconvénients cités sont que toutes les publicités sont bloquées sans laisser le choix aux internautes, et ceux-ci expliquent que certaines annonces pourraient être intéressantes et leur convenir en terme de cible.

• La culpabilité de priver certains sites de leurs revenus publicitaires.

• 20% expriment une difficulté technique qui est de devoir installer une extension dans la barre de recherche.

LES ENJEUX:

On estime le manque à gagner des sites internet imputés aux bloqueurs de publicités à 22 milliards de dollars pour 2015 et 41 milliards de Dollars en 2016. les acteurs du marché publicitaire ne peuvent pas laisser passer cela, et s’organisent pour lutter contre ce phénomène.

Le point positif a relever de cette guerre entre les adblocks et les éditeurs est que la publicité en ligne commence à s’améliorer pour proposer des annonces plus qualitatives, moins intrusives et moins lourdes à charger

On en vient alors à la création de nouvelles normes, des « standards durables » avec la mise en place de publicités plus modérées en bande passante et qui n’interrompent pas la navigation des internautes...

Des Standards durables...

ADBLOCK PLUS ?

Adblock Plus vous permet de bloquer les publicités agaçantes sur internet et vous protège contre les désagréments que vous ne voudriez plus rencontrer lors de votre navigation sur Internet tels que le traçage de vos données ou les risques liés à certains contenus malveillants, et aussi d'autres éléments.

CHROME ADBLOCK ?

Chrome Adblock est un plug-in de filtrage de contenu destiné au navigateur de Google. Il vous permet de bloquer automatiquement toutes les bannières de pub qui vous gênent durant la navigation.

Une fois installée, l'extension ajoute un petit bouton rouge à côté de la barre d'adresse et vous permet d'empêcher l'affichage des publicités sur le site que vous visitez, ou bien au contraire de les laisser frétiller sur un site donné.

Vous pouvez aussi choisir de ne bloquer qu'une publicité en particulier en cliquant dessus, après être passé par l'option "Block an ad on this page". Le logiciel fonctionne avec des expressions régulières qui utilisent la reconnaissance de chaînes de caractères pour bloquer des sites de publicité entiers.

Adblock permet à l'utilisateur de créer des filtres à partir des pages de publicité connues, ainsi que de bloquer une pub une bonne fois pour toutes à partir de son URL.

Un outil puissant et simple, qui vous fera gagner en performances et en confort de navigation.

ADBLOCK PLUS vs ADBLOCK...?

What do you think about ...?

Create a presentation like this one
Share it on social medias
Share it on your own
Share it on social medias
Share it on your own

How to export your presentation

Please use Google Chrome to obtain the best export results.


How to export your presentation

Adblocks

by jennymace20

6 views

Public - 12/2/16, 5:43 AM