Se conduire en vrai pilote

Les avions et les motos, 

les humains qui les manient aiment à s’appeler « pilotes »

Se comporter en pilote de chasse ? 

Qu’est-ce que cela implique ?

La route, c’est « beaucoup d’accidents, mais de faible gravité, si possible. »

Dans l’aviation, c’est l’inverse :« zéro accident, si possible »

La moto, en tant que mode de transport, présente de nombreuses caractéristiques communes à l’avion.

 Et notamment que le moindre accident implique presque toujours des conséquences corporelles et souvent mortelles.


Le transport à moto devrait donc répondre au même principe du « zéro accident si possible ».


On voit tout de suite le problème : 

un mode de transport proche des contraintes de l’aérien se déplace dans un système qui ne rassemble presque aucune des conditions requises, sur un réseau routier conçu dans une optique de nombreux accidents à basses conséquences 


– bref, au milieu d’un monde qui n’est pas fait pour lui.


Et il n’existe que peu de moyens de modifier cet état de faits.


Former les motards comme des aviateurs ?

Il appartient donc au motard lui-même de se comporter en « vrai » pilote, 



c’est-à-dire en aviateur.

Prêt à piloter ?

Create a presentation like this one
Share it on social medias
Share it on your own
Share it on social medias
Share it on your own

How to export your presentation

Please use Google Chrome to obtain the best export results.


How to export your presentation

PMS & RDLR

by sp3

7 views

Public - 7/25/16, 7:24 AM