Un Cadavre Exquis


Coécrit fièrement par Adrien Foglia et Mathieu Phan

Observant tantôt le paysage, tantôt l’allure famélique et le visage fermé de l’homme qui lui faisait face, Tess ne put retenir son profond dégoût plus longtemps.


C’est lorsque les pavés se firent plus rares, lui laissant ainsi le loisir de s’exprimer distinctement et sans être interrompue, qu’elle se décida à rompre le silence qui commençait à rendre son angoisse palpable :


« Vous êtes un monstre », lâcha-t-elle, la gorge nouée.

Épisode 4

-

Monstrueux

Ansem arqua un sourcil en guise de réponse, singeant le fait d’avoir mal entendu. Cette petite effrontée venait-elle vraiment de l’arracher à son monologue intérieur pour l’insulter ?

Il tapota sa tempe de sa main valide, le sujet lancé par miss Palmer l’ayant visiblement intéressé.

« Un monstre » répéta-t-il, songeur.

Il marqua une pause, avant de ricaner.


« En voilà un propos bien peu construit. Vous pouvez vous complaire dans cette vision subjective qui est la vôtre, ma chère Tess ou vous pouvez embrasser ma position et vous demander qui sont les vrais monstres. »

« N°24 était un monstre car il manquait

cruellement d'éducation et de savoir-vivre. »


« Monsieur Mori est un monstre de par ses origines, étant donné qu'il a été créé de toutes pièces par mes soins. »

« Le maire de New Raven fermant les yeux sur

mes agissements, attendant avec avidité

mon prochain pot de vin, ne vous parait-il pas peu

soucieux du sort de ses concitoyens ? »


« Traiter les gens que vous considérez comme

criminels de "monstres", "inhumains" de surcroît,

permet commodément de s’en distinguer en se rangeant

par nature du bon côté vous ne croyez pas ? »


« Et vous même ? N'en êtes vous pas un ? »

« Vos agissements, vos tromperies ne vous mettent-ils pas

en marge de la société ? »


« Cette soif de renommée qui vous caractérisait avant notre rencontre ne vous déformait-elle pas au point que vous ressembliez vous-même à un monstre ? »

« Nous sommes tous des monstres aux yeux d'un autre Miss Palmer, peut-être moi plus que les autres, mais seulement parce que je ne le cache pas »

Il marqua une pause puis ajouta :

« Retenez bien cela, Plume d'Ombres, je ne me cache pas. »

Tess déglutit avec difficulté. La seule chose qui pouvait la rassurer désormais, était d’apercevoir le portail du manoir Alexandretta, dont la forme distordue se devinait à l’horizon.

La bâtisse jouxtait les quartiers urbanisés de la capitale, et offrait alors un dépaysement assuré à quiconque aurait suffisamment de cran pour errer, avec ou sans but,

sur le territoire d’Ansem.

Elle y avait déposé ses bagages il y a de cela six mois, dans l’espoir d’y trouver tantôt des anecdotes singulières à conter dans ses ouvrages, tantôt un moyen de lever le voile sur les mystères de la cité, célèbre pour sa pègre, son commerce parallèle, et ses pratiques occultes.

Elle se sentait bien sotte, aujourd’hui, d’avoir pu imaginer un instant servir à autre chose qu’à flatter l’égo d’un mégalomaniaque fasciné par les cadavres.

Les cadavres ...

Reprenant pied avec la réalité de sa situation, Tess leva le nez, s’éclaircissant alors la voix d’un raclement de gorge pénible -sans doute dû aux derniers relents de moutarde-

et se risqua à une question :

« Qu’était-il censé y avoir, dans ce cercueil ? »

Ansem la toisa de nouveau du coin de l’oeil,

Tess devinant le fin sourire qu’il venait d’esquisser.

« Ravi de constater que, dans votre bêtise crasse, vous parvenez à poser de bonnes questions, ma chère. Ce cercueil a été placé ici par l’un de mes anciens … collaborateurs.

J’ai remué ciel et terre pour mettre la main dessus,

et sur son contenu. »

« Une dépouille très particulière, qui reposait fièrement en attendant ma venue, mais le Baron semble avoir des pions bien placés, et cet imbécile croit sûrement pouvoir me faire chanter. Non, non, c’est moi qui mène la danse, et elle m’appartient. »


Une réponse qui soulevait davantage de questions ...

Ça vous a plu ?

Vous en voulez plus ?

Vous voulez participer ?


Retrouvez-nous sur :

http://newraven.fr

Create a presentation like this one
Share it on social medias
Share it on your own
Share it on social medias
Share it on your own

How to export your presentation

Please use Google Chrome to obtain the best export results.


How to export your presentation

Un Cadavre Exquis - Épisode 4

by phanmathieu

38 views

Public - 8/16/16, 4:59 PM