La communication non-violente

(Marshall B. Rosenberg)

Les mots sont des fenêtres (ou des murs)


Quelles techniques de communication permettent de dénouer les impasses de négociation et non de créer les bombes?


Comment gérer les colères ?

Qu'est-ce que  la communication non-violente ?

J'exprime avec honnêteté comment je me sens sans formuler de reproches ni de critiques


J'écoute avec empathie comment l'Autre se sent, sans entendre de reproches ni de critiques,

Comment la pratiquer ?

 Quatre phases :


1. Observations

2. Sentiments

3. Beoins

Observer sans juger notre vis-à-vis

Le jugement précède la validation !

Partez du bon pied...

inclure p. 51 Rosenberg

Identifier et exprimer les sentiments


Distinguer les sentiments des interprétations mentales qui comportent des jugements cachés!



J'ai le sentiment que tu aurais dû te comporter différemment

Je me sens incompris

Je me sens ignoré

Je sens que j'ai envie de te sauter à la gorge

Je me sens nul en négociation

Je suis déçu par mes performances de négociatrice

Je suis en colère


Les sentiments mêlés aux jugements sont des intrications  potentiellement explosives qui peuvent être perçues comme des accusations

 Pourquoi est-ce nécessaire de décoder ses propres sentiments?

Pour en assumer sa responsabilité !


Les autres peuvent être un facteur déclenchant, mais jamais la cause de nos sentiments

3. Les besoins sont à l'origine de nos sentiments

Les jugements portés sur les autres sont des expressions détournées de nos propre besoins insatisfaits



Si nous exprimons clairement nos besoins, nous augmentons nos chances qu'ils soient satisfaits

ajouter liste de besoins


Exemple :  réunion sur les conditions de travail


Situation : vous tentez d'expliquer votre point de vue et on vous ignore délibérément




 

"Je suis mal à l'aise"


"J'aurais voulu être accepté"

Nous ne sommes pas responsables des sentiments d'autrui. 


Alors pourquoi prendre personnel la colère d'un vis-à-vis ?

Robert Bouchard : une phrase à se tatouer !


Lorsque que mon vis-à-vis est en colère "contre moi", il me parle de lui et non de moi !

4. Formuler clairement des demandes  

Mettre sur la table sentiments et besoins


Exprimer clairement nos attentes


Demander une rétroaction : tu reçois ça comment?


ex : respect perdu à la table de négos

 L'écoute empathique : la clef


Comprendre avec respect ce que les autres vivent en recevant leurs sentiments, besoins et demandes


Écouter sans juger,  poser des questions, reformuler

Résumé de la CNV

J’observe un comportement concret qui m'affecte  


Je réagis à ce comportement par un sentiment


Je cerne les besoins qui ont éveillé ce sentiment


Je demande à l’autre des actions concrètes qui contribueront à mon bien-être

Les limites de la CNV

 

Nos réflexes de communication déjà solidement ancrés

+

Notre humeur du jour : l'écoute nécessite une grande énergie que nous n'avons pas toujours

Réalistement...

On apprend à se connaître : aujourd'hui, je me sens...


On prend conscience de ses erreurs


Il n'y a pas de mal à s'excuser : "j'ai eu un jugement hâtif", "j'ai mal interprété", "j'ai manqué d'écoute"

Pour en savoir plus...

Marshall B. Rosenberg, Les fenêtres sont des mots (ou des murs), ed. Jouvence, 2005


Le Centre pour la communication non violente

http://www.cnvc.org/

 

Groupe Conscientia

http://www.groupeconscientia.com/index.html

Create a presentation like this one
Share it on social medias
Share it on your own
Share it on social medias
Share it on your own

How to export your presentation

Please use Google Chrome to obtain the best export results.


How to export your presentation

6. La communication non-violente

by annielaliberte

9 views

Public - 10/18/16, 1:17 PM